Dans des conditions de confort optimales, les thermes de La Léchère disposent de différentes techniques de soins permettant d’agir localement ou sur l’état général. Certains équipements sont adaptés aux personnes à mobilité réduite (signalez vos difficultés au médecin thermal lors de la prise de rendez-vous). La nature et la fréquence de ces soins sont déterminées par le médecin thermal dès votre arrivée, en fonction de votre pathologie.

Piscines

10 min. Douche sous immersion en piscine
Dans une piscine de profondeur modérée (1,40 m), des jets mobiles en hauteur, actionnés par vous-même, effectuent un massage profond des cervicales jusqu’aux lombaires pour soulager les contractures para-vertébrales, notamment les sciatiques et sciatalgies.
15 min. Gymnastique en eau profonde
Les mouvements effectués dans une piscine d’eau thermale à 33 °C, sous le contrôle d’un moniteur de gymnastique, facilitent le retour sanguin et favorisent la mobilité des articulations douloureuses.
15 min. Couloir de marche
Parcours établi dans une piscine d’eau thermale à 28 °C (profondeur 70 cm), équipée au sol d’un plan de marche laissant passer des bulles d’air qui massent les jambes. La voûte plantaire et le retour veineux sont stimulés, les œdèmes diminuent et les tissus sont assouplis.

Douches

10 min. Douche pénétrante, massante
Une pluie d’eau thermale tiède effectue un massage par vagues successives sur les muscles para-vertébraux et dorso-lombaires pour détendre et calmer les douleurs.
3 min. Douche au jet
Très efficace dans le traitement des rhumatismes avec des effets tonifiants et décontracturants. La température de l’eau, la force et la forme du jet sont modulées en fonction des zones à traiter.
10 min. Douches spécifiques intimes
Dans une hygiène irréprochable et en toute discrétion, des dispositifs adaptés permettent des aspersions d’eau thermale sur les veines hémorroïdaires dilatées et douloureuses, qui apaisent les symptômes aigus et des instillations vaginales qui soulagent les douleurs pelviennes et réduisent les pertes chroniques.

Bains

10 min. Bain simple
La pression exercée par l’eau thermale tiède (32 °C à 36 °C) a une action tonifiante sur les veines, renforcée par des mouvements de jambes.
10 min. Bain avec douche en immersion
Des jets d’eau thermale sur les membres inférieurs, le bassin et la colonne vertébrale complètent l’action de l’aérobain et accélèrent l’activité sanguine pour un effet décontracturant et sédatif.
10 min. Aérobain
Un bouillonnement ajoute une action massante, relaxante et sédative aux bienfaits du bain simple, en agissant sur la microcirculation.

Soins des extrémités

10 min. La douche Kneipp
C’est un appareillage permettant une douche localisée au niveau des jambes par jets dirigés. Le principe est celui de la douche écossaise. À base d’aspersion en fines gouttelettes jusqu’au sommet du mollet, il alterne des cycles chauds (35 °C) de 40 s. et des cycles plus froids de 20 s. (15 °C). Ce soin stimule la régulation de la microcirculation cutanée, la chaleur entraînant une vasodilatation suivie d’une vasoconstriction provoquée par le froid. L’effet sédatif sur les symptômes veineux est en général immédiat : une impression de légèreté des jambes est ressentie par le patient et perdure longtemps après le soin.
10 min. Manuluve et pédiluve
Indiqués pour les problèmes de rhumatologie, arthrose, rhumatisme déformant les doigts ou pour les problèmes microcirculatoires, ces appareils permettent un bain local accompagné d’une stimulation par jets d’air sous pression.
10 min. Etuve thermale
Mises au point pour le soin des mains et des pieds, elles diffusent une brume très fine d’eau thermale tiède à l’action anti-inflammatoire, décongestive et sédative. Une température adaptée (44 °C pour les mains et 33 °C pour les membres inférieurs) permet de traiter la double pathologie en phlébologie (phénomène de Raynaud et autres acrosyndromes) et en rhumatologie des mains et des pieds (arthroses et séquelles d’arthrite).

Spécial Lymphœdème

10 min. Douche lymphœdème
Il s’agit d’un arceau avec des jets croisés qui se déplacent latéralement. Ce soin permet un drainage des vaisseaux lymphatiques du membre supérieur.
20 min. Drainage lymphatique
Dans ce programme les massages sous l’eau sont adaptés au problème lymphatique.

Divers

10 min. Massage sous l’eau
Un masseur kinésithérapeute diplômé appliquera l’eau thermale tiède par massage. Le retour sanguin est stimulé et les œdèmes des membres inférieurs réduits. Un massage général décontracturant termine ce soin.
13 min. Application de boue thermale - usage unique
Obtenue par malaxage d’argile pure et d’eau thermale, la boue est appliquée sur toutes les articulations indiquées par le médecin thermal, à une température de 42 °C à 48 °C. Très apprécié, ce soin apaise et soulage grâce à l’action antalgique et décontracturante de la chaleur et des échanges minéraux avec les tissus.
Cure de boisson
Boire de l’eau thermale, c’est se ressourcer de l’intérieur ! Généralement prescrite à raison de 15 à 25 cl par jour, l’eau de La Léchère stimule le foie et les reins et facilite l’élimination des toxines.