Les rhumatismes touchent beaucoup de personnes, à tous les âges mais pas de la même manière. Toutes les souffrances articulaires ou musculaires nécessitent des traitements médicamenteux puissants mais il est aussi possible de se soigner de manière naturelle. La médecine thermale est une solution douce qui reste efficace durablement alors pourquoi ne pas faire une cure à La Léchère les-Bains ?

93 % des Français ont déjà souffert de douleurs articulaires dans leur vie et un sur deux en est actuellement atteint. Le mal de dos, ce « mal du siècle » représente le deuxième motif de consultation chez les médecins généralistes en France.

Traitement de la rhumatologie

Pour quels troubles ?

De façon générale, toutes les souffrances articulaires, à condition qu’elles soient en dehors de poussée inflammatoire.

L’arthrose est le cas le plus fréquent. Les soins de La Léchère peuvent être adaptés pour chaque cas depuis les mains jusqu’aux pieds, en passant par la colonne vertébrale.

  • Les séquelles de maladies inflammatoires : polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, rhumatisme psoriasique.
    Attention : certains traitements médicamenteux très puissants peuvent contre-indiquer la cure thermale parce qu’ils baissent les défenses immunitaires du patient (n’oubliez pas d’en parler à votre médecin thermal).
  • Les séquelles de traumatismes : fractures articulaires ou de chirurgies (sous conditions validées par le chirurgien en cas de prothèses).
  • Les mauvaises récupérations après une immobilisation ou après algo-dystrophies : tendinites, bursites, péri-arthrites, épicondylite… de l’épaule ou des hanches …
  • Les lombalgies chroniques.
  • La fibromyalgie : douleurs étendues et diffuses, principalement musculaires, associées à une fatigue chronique et des troubles du sommeil. Maladie pénible et invalidante, elle touche essentiellement les femmes. Cependant, la combinaison des différentes techniques habituellement utilisées en rhumatologie peut contribuer au soulagement.

Pour quels effets ?

  • Réduire les douleurs.
  • Améliorer les amplitudes articulaires.
  • Réduire la consommation médicamenteuse, ce qui est très important pour les personnes déjà médicamentées pour d’autres maladies.
  • Maintenir les « capacités restantes » pour les personnes inguérissables de leurs lésions comme les séquelles d’Accident Vasculaire Cérébral qui ont conservé leur autonomie (à voir avec le médecin thermal).

Par quels mécanismes ?

La cure en rhumatologie fait à la fois intervenir des soins généraux, qui concernent l’ensemble du corps (bains, massages sous eau thermale, gymnastique en piscine, séances de kinésithérapie…) et des soins locaux (douche des pieds et des mains, applications locales de boue…).

  • Les effets sédatifs propres à l’eau thermale.
  • Les effets d’« apesanteur » liés à la forte densité de l’eau de La Léchère facilitent tous les mouvements.
  • L’utilisation de températures appropriées : en effet, à La Léchère nous réglons la température des soins individuels et utilisons la boue à usage unique en ciblant les articulations concernées.
  • Les effets mécaniques de l’eau thermale sont largement exploités. La Léchère dispose d’un grand éventail de techniques depuis la simple immersion à la douche massante en passant par le massage à l’eau thermale réalisée par un kinésithérapeute.
  • La combinaison de ces différents éléments, prescrits par le médecin thermal, permet de réduire les contractures.

Soins thermaux recommandés

Applications de boue
Obtenues par malaxage d’argile pure et d’eau thermale, les boues sont appliquées à une température de 42 °C à 48 °C sur les articulations. Elles sont fabriquées quotidiennement, appliquées directement sur la peau par une technicienne thermale, puis éliminées. Le nombre d’articulation traité n’est pas restreint et obéit strictement à la prescription médicale
Gymnastique en eau profonde
Réaliser des mouvements dans la piscine d’eau thermale à 33 °C, sous le contrôle d’un moniteur de gymnastique.
Aérobain
Un bouillonnement ajoute une action massante, relaxante et sédative aux bienfaits du bain simple
Bain activé avec douche en immersion
Des jets d’eau thermale sont projetés sur les membres inférieurs, le bassin et la colonne vertébrale et complètent l’action de l’aérobain
Douche sous immersion en piscine
Dans une piscine de profondeur modérée (1,40 m), des jets mobiles en hauteur, actionnés par le curiste lui-même, effectuent un massage profond des cervicales jusqu’aux lombaires pour soulager les contractures para-vertébrales
Douche au jet
La température de l’eau, la force et la forme du jet sont modulées en fonction des zones à traiter
Douche pénétrante
Une pluie d’eau thermale tiède effectue un massage par vagues successives sur les muscles para-vertébraux et dorso-lombaires
Manuluves et pédiluves
Indiqués pour les problèmes d’arthrose, rhumatisme déformant les doigts ou pour les problèmes circulatoires, ces appareils permettent un bain local accompagné d’une stimulation par jets d’air sous pression
La cure de boisson (sur prescription du médecin thermal)
L’eau de La Léchère-les-Bains apporte des oligo-éléments utiles et sa riche minéralité (magnésium, lithium, calcium)

Tarifs & forfaits

cure thermale rhumatologie en simple orientation

Sans Kinésithérapie
72 séances 510, 51 €
complément tarifaire 27, 82 €
Avec kinésithérapie
54 séances + 18 massages sous l'eau 619, 94 €
complément tarifaire 33, 78 €
63 séances + 9 massages sou l'eau 582, 13 €
complément tarifaire 31, 72 €

Pour une cure thermale de 18 jours (72 séances SANS kinésithérapie) en simple orientation + une cure de boisson (si prescrite par le médecin thermal)

(Tarifs des soins connus au moment de la publication)

 

J’organise ma cure et je m’inscris

Information importante : qu’avez-vous à régler à votre arrivée à la station thermale ?

  • Vous êtes pris en charge à 100%, vous réglerez uniquement le complément tarifaire
  • Vous êtes pris en charge à 100% et vous bénéficiez du CMU-C, vous n’aurez rien à régler.
  • Vous êtes pris en charge à 65%, vous réglerez les 35% non pris en charge par l’Assurance Maladie et le complément tarifaire.
  • Vous êtes pris en charge à 65% et vous bénéficiez de l’ACS, vous réglerez seulement les 35% non pris en charge par l’Assurance Maladie.

Le complément tarifaire et les 35% non pris en charge peuvent être remboursés par votre mutuelle santé. Renseignez-vous pour savoir à quelle hauteur elle participe au financement de votre cure et si elle pratique le tiers payant. Dans ce cas, elle vous délivrera une prise en charge à remettre le jour de votre inscription à l’établissement thermal. A la fin de votre cure, nous vous délivrerons une facture valant attestation de cure, que vous adresserez à votre mutuelle.